Découvrez l'Ile de Ré

Aide et FAQ

Autres documents

Une situation géographique de choix

Le courant marin chaud du Gulf Stream et les vents océaniques baignent l'île de Ré dans une eau relativement chaude et un climat doux.

Ce climat océanique de type aquitain offre un ensoleillement important qui place l'île juste derrière la côte d'azur en terme de classement, avec une pluviométrie importante en automne et en hiver. L'absence de relief favorise l'ensoleillement en empêchant les perturbations de séjourner sur l'île.

On aime : avec plus de 2 100 heures d'ensoleillement par an, l'île est une destination particulièrement prisée

La chaleur estivale est limitée par la proximité de la mer et le vent rafraichit l'atmosphère. Le vent, omniprésent, stimule les activités nautiques touristiques tel que le Kite Surf, pratiqué avec passion à l'entrée de l'île à Rivedoux ou encore sur le banc du Bûcheron à Trousse-Chemise. De nombreux vacanciers profitent de la possibilité de pratiquer une grande variété de sports nautiques pour choisir une locations sur l'île de Ré idéalement située.

Le vent marque également de son empreinte l'architecture même des villages : les venelles, ces rues étroites, permettent de s'abriter des bourrasques et offrent l'ombre nécessaire pour s'abriter de la chaleur. Le vent et l'ensoleillement ont permis à l'île de développer ce paysage de marais salant qu'on lui connait bien. Les excès d'Eole ponctuent l'Histoire de l'île de Ré et régulièrement des tempêtes dévastent l'île, telle Xynthia en février 2010.

L'île de Ré est entouré de bras de mer : il s'agit de la "mer des pertuis". Les pertuis breton (qui la sépare de la côte vendéenne) et d'Antioche, qui la sépare de l'île d'Oléron sont relativement protégés des vents par l'île et permettent le développement de la pêche, la pratique de sports à voile, les transports commerciaux de machandises.

L'île, relativement sèche et ensoleillé se distingue donc de l'intérieur des terres de la Charente-Maritime, davantage pluvieux : celle-ci est surnommée le "Midi-atlantique". On y trouve une faune et une flore par bien des aspects similaire à celles du sud de la France.